Lou Golaz et Max Shore

Lou Golaz et Max Shore du Collège Claparède à Genève désirent partir à la rencontre des populations Roms. Ils ont décidé de se rendre en train en Roumanie, en Bulgarie, en Serbie et au Kosovo pour comprendre leur culture, leur style de vie nomade et surtout leur musique. Passionnés de chants et de sons, ils espèrent créer des liens à travers l’usage de la voix et de la guitare, grâce à cette « langue universelle » que représente la musique. Ils aimeraient, dans la mesure du possible, enregistrer des morceaux et apprendre plus sur la musique tzigane.

  • 25/11/2016

    Notre voyage n’aura pas été horizontal mais vertical. Nous ne sommes pas allés très loin. Nous ne nous sommes pas étendus. Mais nous avons creusé, couche par couche. Et en arrivant dans cette communauté-là, nous savions que nous soulevions la dernière couche. 

    En savoir plus...

  • 18/11/2016

    Il est 5h du matin lorsque Chuck vient frapper à la porte de notre chambre. Nous avons décidé de l’accompagner le temps de son expédition dans le village de Valcele, en pleine Transylvanie. Sur la route, les villages et les collines se découpent dans la brume matinale. L’aube pointe.

    En savoir plus...

  • 10/11/2016

    Nous avions parlé à Chuck de notre intérêt pour la musique. Avant même que nous lui en fassions part, il nous avait entendu jouer. Il nous proposa donc, parmi sa panoplie d'offres, d'aller loger dans une famille de musiciens, à une centaine de kilomètres d'où nous étions. 

    En savoir plus...

Vos commentaires

Ajouter un commentaire

captcha refresh