À la recherche du bonheur – LIVE – la suite...

Après mon départ de la ville de Dunedin, accompagnée de mon amie française rencontrée en Nouvelle-Zélande, nous poursuivons notre périple pour découvrir les Caitlin, Invercargill, Te Anau, Queenstown, Wanaka etc. Nous vivons au jour le jour l’aventure, ne sachant souvent pas où nous irons le lendemain, ce qui nous vaut parfois quelques surprises. 

En effet, il nous est déjà arrivé de nous retrouver sans logement pour la nuit et de devoir dormir au dehors, dans la voiture, dans le froid, mais cela fait évidemment partie des règles du jeu et ces moments de galère deviennent vite de bonnes anecdotes. Nous roulons beaucoup à travers ces terres quasiment vierges, en laissant nos idées défiler au gré du paysage, nous perdre dans nos discussions en refaisant le monde et finalement apprendre à mieux se connaître... Le bonheur est là dans toute cette simplicité; être en compagnie d’une amie, voir des paysages magnifiques, se laisser vivre et savourer le moment présent. La Nouvelle-Zélande c’est aussi bien sûr l’occasion de se lancer des défis de trek comme la Kepler track, le Roy’s Peak ou encore Motatapu etc. À chaque sommet, on ressent une intense satisfaction et avec un sandwich à la main on profite de la vue imprenable...L’intérêt essentiel de cette île perdue à l’autre bout du monde est avant tout ces paysages car les villes sont petites, peu peuplées avec un rythme souvent lent et calme. J’ai cependant un coup de cœur particulier pour la ville de Wanaka avec son lac, ses montagnes, ses marches et ses cookies. C’est d’ailleurs dans cet endroit que nous passerons nos derniers jours ensembles avant de se dire au revoir. C’est la partie la plus difficile du voyage, rencontrer des personnes, s’y attacher et devoir les quitter. Je reste encore quelques jours dans la région chez un helpx jusqu’à l’arrivée de ma sœur à Queenstown où je vais l’accueillir. Avec la joie des retrouvailles on se met en route pour découvrir la côte ouest de l’île du sud.  J’ai particulièrement apprécié Abel Tasman qu’on a découvert entre marche et kayak et qui témoigne de la diversité des paysages ressemblant à la Suisse tout comme à la Thaïlande. Après un périple de 6 semaines dans l’ile du sud, je quitte ma sœur et je prends le ferry pour l’île du Nord où je retrouve mon amie française. La plupart des voyageurs que j’ai rencontré m’ont avoué leur préférence pour le Sud. Je ne partage pas complètement cet avis, car le Nord offre des villes charmantes et intéressantes qu’il vaut la peine de découvrir.

Mon voyage en Nouvelle-Zélande touche progressivement à sa fin. Je fais mon dernier trek, le Tongariro alpin, et passe de derniers très beaux moments comme le magnifique lever de soleil à Cathedral Cove, les dunes sable géant à Northland, une soirée en compagnie de maoris qui nous ont beaucoup parlé de leur culture et le magnifique accueil que m’ont réservé les locaux chez qui j’ai pu séjourner à Auckland... C’est avec une pointe de tristesse mais aussi d’excitation que je quitte ce périple de 2 moins en Nouvelle-Zélande pour le Costa Rica.