à Leh

Nous voilà arrivé à Leh depuis trois jours. Le contraste entre le Ladakh et les villes indiennes que nous avons traversées (Dehli, Jammu, etc.) les semaines précédentes est saisissant.  

Ici, les paysages sont magnifiques, les gens très accueillants et souriants et la chaleur est tout à fait agréable. Nous comprenons maintenant pourquoi on nous disait que le Ladakh et l'Inde font deux. En Inde, la chaleur est pesante et le climat est tendu ; il nous a même été impossible de rejoindre Srinagar, les bus et les taxis refusant d'y aller, nous disant avec leur accent bien à eux "you don't want to go there, the situation is bad". Nous voilà dans les montagnes, où l'oxygène se fait rare mais où la joie de vivre se montre à chaque chemin.  Leh est un endroit magnifique, et nous avons croisé plus d'occidentaux en 3 jours qu'en 3 semaines de voyage en Inde. On part dans des contrées éloignées pour se retrouver seul face à l'inconnu, mais bizarrement cela nous rassure toujours d'entendre la langue de Molière sortir de la bouche d'un étranger. Nous avons aujourd'hui visité le Shanti Stupa, un magnifique monastère qui symbolise la paix, inauguré par le dalaï-lama en 1985. La beauté de ces monastères ne cessera de nous étonner, tant le travail acharné et précis pour leur construction relève d'une force inégale de la part des bouddhistes. Les préparatifs pour la longue marche sont bientôt terminés, les montagnes n'attendent plus que nous.