Mon 1er mois en Inde

Arrivé à New Delhi après un long trajet, je m'attendais au pire : rabatteurs insistants, arnaques des taxis, chaleur étouffante et j'en passe. Mais une fois sur place, tout s’est bien passé. Oui, il faisait super chaud (31 degrés la nuit avec une humidité de 80%), mais pas d'arnaques grâce aux différentes astuces trouvées sur internet. 

J'ai rencontré plein de voyageurs venant de pays tous plus exotiques les uns que les autres. C'est ici que j'ai fait connaissance avec mon futur groupe de voyageurs : une bolivienne, une allemande et un suisse allemand. 

Direction Agra pour voir le Taj Mahal avec ma toute nouvelle équipe de backpackers !

La visite du Taj Mahal était marquante. Incroyablement beau et impressionnant. C'est une sensation étrange de soudainement se trouver dans ce lieu qu'on peut souvent voir en photo. Difficile de mettre des mots sur ce ressentis, je dirais que c'est comme si mon corps avait été transporté ici, mais que mon esprit vagabondait encore entre la Suisse et l'Inde.

Mon ressenti après ces 4 jours intenses : 

On m'avait beaucoup mis en garde concernant le choc culturel. On peut lire des informations pas forcément rassurantes sur internet, comme de personnes rendues folles par ce changement brutal. 

Pour ma part, tout va bien. La misère est partout et ça peut nous briser le cœur, mais on s'y fait petit à petit et on vit avec. Les indiens sont globalement sympathiques s’ils n'essaient pas par quelconque moyen de nous soutirer de l'argent. Tout est très intense mais avec un peu de courage et de bonne humeur on s'en sort. J'ai l'impression d'avoir vécu tant de choses en 6 jours et le fait de penser que je vais voyager 6 mois me donne un feeling particulier. 

Direction Rishikesh. Une petite ville très sympathique au bord du Gange. Cet endroit est particulièrement célèbre pour ses formations de yoga/méditation. C'est presque devenu "too much", chaque immeuble propose des cours de yoga et méditation. Je suis resté 6 jours dans un Ashram qui proposait 2 cours de yoga par jours. Ce fut une très bonne expérience car j'ai pu également en apprendre plus sur l'hindouisme. Cependant je cherche avant tout à en en savoir plus sur la méditation. 

Au fil des rencontres à Rishikesh, j'ai pu en apprendre beaucoup sur les différentes manières d'approfondir ses connaissances spirituelles. Beaucoup m'ont parlé d'une retraite appelée "Vipassana": 10 jours de méditation intense, sans parler, sans divertissement (livres, jeux, musique) et sans contact avec l'extérieur. Seul face à soi-même. Ils disent souvent que c'était une expérience très difficile (6 heures de méditation par jour + règles très strictes), mais également très enrichissante. Une aventure tellement éprouvante que beaucoup la quittent avant les 10 jours.

En entendant ces gens parler de leur expérience, de leur mal de dos, du peu de nourriture servis par jour et de l'ambiance particulière qui règne dans cette retraite, j'étais déjà sur d'une chose : I must go there !

J'ai donc réservé mon séjour dans un centre Vipassana à Leh, une ville situé dans le Ladakh à 3500 mètres d'altitude. 

Je me dirige progressivement vers Leh en passant par Amritsar, Dharamsala et Manali. 

Amritsar, une ville très près du Pakistan. J'ai séjourné dans un Temple Sikh : The Golden Temple. Un endroit magnifique où tout le monde peut être logés et nourrit gratuitement. Une forte ambiance de partage et de communauté règne dans ce lieu magique. 

Je suis maintenant à Dharamsala. Je remarque un grand changement : il a beaucoup plus de bouddhistes. Pas très étonnant considérant c'est la ville du Dalaï-lama. 

Le temps passe très vite, dans 3 jours ça va faire 1 mois que je suis en Inde.